jeudi 8 novembre 2012

Chine : les phares médiatiques français loin des feux tibétains et des vrais problèmes

mise à jour ce dimanche 11 novembre : commémoration des morts pour la France, les médias se réveillent. Les dépêches AFP sont relayées dans quelques journaux écrits... il aura fallu 70 immolations, pour retirer les œillères médiatiques, toutefois les JO en Chine nous ont montré que les caméras tournent vite le dos.
Notons toutefois qu'Envoyé Spécial parlera du sujet ce jeudi 15 novembre.

 
Décidément, les nominations de grandes puissances aiment bien nous orner d’œillères médiatiques!


Aux US, deux candidats seulement, pour 309 millions d'habitant, une certaine vision de la démocratie sur fond de corruption et des lobbys plus puissants que les poulains qu'ils dopent. Mais silence.

En Chine, pas de course aux voix, en effet comme le dit si bien le site Aujourd'hui la Chine : "Un processus dans lequel les 1,3 milliard de Chinois, y compris l’immense majorité des 80 millions de membres du Parti n’ont pas eu leur mot à dire".
Dans le pays des "Lumières", la nomination du numéro 1 chinois, Xi Jiping est bien plus éclairées que les immolations de tibétains. Seul le site du NouvelObs en parle régulièrement, parfois le site du Figaro relaie aussi l'information. Ailleurs, c'est silence radio.

Aujourd'hui, on a annoncé aux francophones le fait terrible que 4 tibétains se sont immolés par le feu au Tibet, dans le Sichuan et le Qinghai dans uniquement deux médias internet. Tandis que les anglophones savent que 5 tibétains se sont immolés par le Daily Mail, le Guardian, CNN.
On pourrait presque nous faire croire à l'espoir Xi Jinping (photo de gauche et certainement future prix Confucius) comme à l'espoir Obama (prix Nobel de la paix 2009) d'il y a 4 ans. Non pas que ce mari d'une chanteuses rêverait de paix avec Tamdrin Tso (photo de droite, jeune mère tibétaine qui s'est immolée mercredi dernier) et ses amis, fidèles du Dalaï Lama (prix Nobel de la Paix 1989 toujours en exil est insulté régulièrement par la Chine), nooon ! quand même ! Faisons au moins croire, que la Chine soit plus coopérante en matière de Marché économique. Car comme le dit si bien ce dernier (Lors de la levée du Boycott contre la Chine à la suite de Tienanmen ou lors des Jeux Olympiques de Pékin, entre autre), il est capable d'apporter la démocratie !
On pourrait en rire jaune, ou croire que Liu Xiaobo (prix Nobel de la Paix 2010 dont les amis se sont faits écarter de Pékin en ces jours de "festivités" du parti communistes chinois) fera moins d'années de prison que Mme Aung San Suu Kyi (Prix Nobel de la Paix 1991 mal tolérée par les généraux birmans, amis de la Chine populaire).

Mais, pendant que les "démocraties" sont obsédés par la croissance économique ,
les dictatures s'embrassent et les tibétains s'embrasent!... comme en Tunisie, en Egypte, en Algérie, chez les palestiniens, les employés de la Poste, les amérindiens, les agriculteurs en France et dans l'ailleurs du  monde dit "en développement".